Le profil de Frédéric Guilbert, le nouveau latéral du Racing

Il arrive en prêt pour les cinq derniers mois de la saison, en provenance d'Aston Villa. Quel est le profil de Frédéric Guilbert, dont la lourde tâche sera de remplacer Kenny Lala.

Difficile, en préambule, de ne pas rendre hommage à Kenny Lala. En fin de contrat, le latéral du Racing a préféré partir dès cet hiver pour l'Olympiakos, avec le doux rêve de disputer la Champions League la saison prochaine. Personne ne le lui reprochera. Il restera comme l'un des meilleurs joueurs des dernières années, capable du tout meilleur, vraiment… lorsqu'il en avait envie.



Sans doublure au poste de latéral droit, le Racing ne pouvait pas laisser partir son titulaire sans trouver immédiatement un remplaçant. La cellule de recrutement a ciblé le Français Frédéric Guilbert, privé de temps de jeu à Aston Villa. Le pari est risqué, l'ancien joueur de Bordeaux et de Caen n'a joué que 2 matchs cette saison, en Carabao Cup (en septembre et octobre 2020). Dans quel état physique va-t-il arriver ? Combien de temps lui faudra-t-il pour retrouver le rythme de la compétition ?

Une fois ces questions posées et les doutes balayés, il faut prendre le temps de se pencher sur le profil du joueur, très proche de celui de Kenny Lala. Les deux joueurs comptent presque le même nombre de matchs en Ligue 1 (129 pour Guilbert, 128 pour Lala), ce qui va faciliter la comparaison, et presque le même nombre de centres par 90 minutes disputées, ainsi qu'exactement le même taux de réussite (18%). Et dans ces centres, on retrouve beaucoup ceux le long de la ligne de touche. Comme Kenny Lala, Frédéric Guilbert n'est pas un centreur en rupture, il sait et aime centrer de loin, souvent même à l'intérieur (capture ci-dessous). Ludovic Ajorque devrait se régaler.

Mon image

Kenny Lala Frédéric Guilbert
Matchs en L1 128 129
Buts 13 2
Passes décisives 16 5
Centres P90 3.24 2,7
Centres réussis 18% 18%
Occ. créées dans le jeu P90 0,86 0,42


Difficile d'égaler les chiffres offensifs de Kenny Lala, défenseur le plus prolifique de Ligue 1 depuis son arrivée. Mais les deux joueurs possèdent un point commun important : la polyvalence. Que ce soit à Caen ou à Aston Villa, Frédéric Guilbert a beaucoup joué piston droit. Une option qui devrait plaire à Thierry Laurey, amateur de ce système avec trois défenseurs dans l'axe. Au besoin, il peut même dépanner en défense centrale ou un peu plus haut dans le couloir droit, par exemple pour fermer un latéral gauche très offensif chez l'adversaire.

A l'aise offensivement, Frédéric Guilbert est davantage connu pour son engagement spectaculaire et sa combativité sans faille, ce qui lui a permis de rapidement devenir le chouchou du stade Michel-d'Ornano de Caen. Les chiffres sont éloquents : 2,3 tacles réussis par 90 minutes disputées en Ligue 1. Kenny Lala, à titre de comparaison, ne monte qu'à 1,21 ! Le tacle est d'ailleurs une spécialité du nouveau latéral du Racing, qui apportera beaucoup plus de garanties défensives que Lala.

Mon image

Un tacle est attribué quand un joueur enlève la balle au porteur du ballon au cours d’un challenge au sol, sans forcément glisser sur 3 mètres en se salissant le short. Frédéric Guilbert excelle dans le un contre un, lors duquel il est difficile de le prendre à défaut. Il est d'ailleurs le deuxième défenseur qui réussit le plus de tacles par 90 minutes dans les cinq championnats européens depuis 2016 et ses débuts avec Caen !

Défenseurs Tacles réussis P90
Davide Calabria 2,33
Frédéric Guilbert 2,29
Wendell 2,07
Fouad Chafik 2,03
Nordi Mukiele 1,94

Thierry Laurey devrait très rapidement faire confiance à son nouveau latéral droit. Frédéric Guilbert a 5 mois pour convaincre le staff et les dirigeants qu'il est le futur du Racing à ce poste. Et qui sait, le club décidera peut-être de l'acheter cet été…

📊 Chiffres Opta