Karol, la nouvelle étoile Fila du Racing ?

Karol Fila est la première recrue de l'ère Julien Stéphan. Nous avons visionné les derniers matchs du prometteur latéral polonais avec son club. Découvrez son profil plein d'audace et de technique.

Mon image

13 octobre 2020. Pologne U21 1-1 Bulgarie U21. Karol Fila est le titulaire à droite en équipe espoirs de Pologne.


Ceux qui ont suivi le Rennes de Julien Stéphan connaissent l’importance des latéraux. Il suffit de voir le niveau qu’on atteint Hamari Traoré et Faitout Maouassa pour s’en rendre compte : combinaisons, dédoublements, centres et travail défensif, quand même. Pas étonnant, donc, que la première recrue du nouvel entraîneur du Racing soit… un défenseur droit. La cellule de recrutement du Racing suit ce joueur depuis plusieurs mois, et a réussi à convaincre Julien Stéphan. Selon nos informations, au moins un autre club de milieu de tableau de Ligue 1 en avait fait une cible de choix.

Nous avons visionné plusieurs matchs du Legia Gdansk pour établir le profil technique du joueur. Karol Fila a évolué la plupart du temps comme latéral droit dans un 4-1-4-1, mais a ponctuellement dépanné dans l’axe droit dans un système avec trois centraux, comme ailier droit et même comme milieu défensif axial dans un 4-2-3-1 ! Un profil très polyvalent qui va plaire au nouvel entraîneur du Racing, qui aime voir ses joueurs prendre des responsabilités et dézoner pour créer de l’incertitude chez les adversaires.

De l’audace, toujours de l’audace !
Dès les premières images, impossible de rater le profil très audacieux et joueur de Karol Fila (voir compilation vidéo ci-dessous). Le Polonais aime dribbler, souvent de la même façon : feinte de corps pour s’emmener le ballon de l’extérieur du pied (premières images de la vidéo). Il est doté d’une très belle qualité technique, et ne se contente pas de passer le ballon sans ambition : quand il y a un espace à prendre, Karol Fila fonce et adore créer la surprise ! Le site Wyscout indique qu’il tente en moyenne 2,84 dribbles par 90 minutes, pour un taux de réussite exceptionnel de 65% ! Il sera un élément important dans le projet de jeu très joueur de Julien Stéphan.

Le Polonais est donc un joueur qui sait gérer la pression adverse par le dribble, mais aussi la passe. Loïc Désiré, responsable du recrutement du Racing, a loué sa qualité de relance. Avec 74% de passes vers l’avant réussies, il a été le deuxième latéral droit le plus efficace du championnat polonais en 2020-21.

Combinaison et projection
Comme tous les latéraux modernes, Karol Fila aime se projeter vers l’avant et apporter du soutien aux offensifs, souvent le long de ligne comme les latéraux classiques, mais aussi en rentrant dans l’axe, toujours guidé par ces notions de déséquilibre et de surprise. La saison dernière en championnat polonais, il a centré en moyenne 2,89 fois par 90 minutes jouées. C’est un peu moins, par exemple, que Frédéric Guilbert et ses 3,47 centres par 90 minutes. Mais les images sont très parlantes : le Polonais aime combiner avec son excentré. Le polyvalent Karol Fila semble savoir s’adapter au joueur devant lui sans problème. Cela nous rappelle la célèbre phrase de Mario Zagallo, champion du Monde comme joueur et sélectionneur avec le Brésil : « Tu trouves une bonne paire, tu ne perds pas de match. Tu en trouves deux, tu gagnes tous les matchs ». Reste donc à trouver le complément idéal sur l’aile droite à Karol Fila. C’est tout ce qu’on souhaite au Racing cuvée 2021-22 !